Avertir le modérateur

dimanche, 26 décembre 2010

Le Maroc vert

L'eau, le soleil et le vent: le Maroc a lancé un ambitieux programme d'utiliser les éléments pour produire électricité «verte» pour réduire sa dépendance des importations d'énergie.

Et finalement, il espère même d'exporter l'énergie produite.

Doublure les collines de Dhar Saadane, 126 moulins à vent sur la ville de Tanger, dans ce que le directeur du site Loubna Farabi dit est le plus grand parc éolien en Afrique.


SM le Roi Mohammed VI lui-même lancé le site en Juin, l'une des premières étapes vers le but avoué du Maroc de l'exploitation des sources d'énergie renouvelables. Il a une capacité de 140 mégawatts (MW).

Mais pour obtenir cette énergie verte exige beaucoup d'argent à l'avance, surtout quand vous avez affaire à une technologie relativement nouvelle.

Cela a suscité un vif intérêt dans la Méditerranée pour développer l'une des ressources les plus abondantes de la région: le soleil.

D'ici  2020, le plan est de générer plus de 20 gigawatts (GW) de puissance dans l'énergie solaire dans les pays méditerranéens du Sud, un quart de ce qui pourrait être exportés du Maroc vers l'Europe.

Le projet du Maroc , aussi ambitieux soit-il, n'est qu'une partie d'un plan beaucoup plus vaste mis en place par le 46-nation de l'Union pour la Méditerranée, qui regroupe les 27 membres de l'Union européenne et 16 pays méditerranéens.

Pour Mohammed Yahya Zniber, secrétaire général du ministère de l'énergie au Maroc, cela représente une réelle opportunité économique pour le pays.

Pour la ministre de l'Energie Amina Benkhadra : en diversifiant ses sources d'énergie le Maroc peut assurer la sécurité énergétique.

La demande croissante d'énergie au Maroc, en moyenne, en hausse de 6,5 pour cent par an, fait que l'argument d'autant plus convaincant.

À l'heure actuelle, le Maroc importe plus de 95 pour cent de ses matières d'énergie primaire : pétrole, charbon et gaz . Et il importe 18 pour cent de son électricité à partir de l'Espagne.

Et tandis que la direction du pays n'a pas exclu la recherche à l'énergie nucléaire, pour le moment, il s'est fixé l'objectif ambitieux d'augmenter la part des énergies renouvelables dans sa production totale à 42 pour cent d'ici 2020.

Le plan est de la partager en parts égales entre les énergies hydroélectrique, éolienne et l'énergie solaire.

Le Maroc veut produire 2.000 MW d'énergie éolienne à elle seule en 2020.Il devra également construire trois barrages pour augmenter sa production hydroélectrique de 2200 MW d'ici 2020, a déclaré Zniber au ministère de l'énergie.

Mais le vrai travail devra venir de l'énergie solaire, une ressource qui a été jusqu'à présent sous-exploitées.

Le Maroc veut investir 6.600.000.000 €  dans les plans de produire 2.000 MW d'énergie solaire , a déclaré Mustapha Bakkoury, président de l'Agence marocaine de l'Energie Solaire (MASEN).


Et étant donné la quantité de soleil que le royaume jouit, le Maroc peut s'attendre à obtenir un bon retour sur son investissement dans ce domaine, a déclaré Bakkoury: pour le rendement de son site serait de 20 à 30 pour cent que les installations équivalent en Espagne.

Cinq sites ont été choisis pour cette partie du programme, dont le premier sera développé à Ouarzazate.

Situé au coeur du Maroc, la ville du désert est peut-être mieux connu pour certains  films qui y ont été tournés: de David Lean "Lawrence d'Arabie" à "Star Wars" et Ridley Scott "Gladiator".

Le plan est de voir Ouarzazate produire 500 MW d'ici à 2015.

Le problème avec l'énergie solaire, a déclaré Bakkoury, est que ça coute plus cher que l'énergie classique.

«Cet effort ne peut être justifiée que si on le met dans un contexte économique:. L'objectif du plan solaire est de créer un véritable secteur économique"

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu