Avertir le modérateur

lundi, 27 décembre 2010

L’Espagne soutient toujours le processus des négociations dans le conflit du Sahara.

 

TrinidadJimenez.jpg

Dans une déclaration à la presse espagnole la ministre des affaires étrangères Trinidad Jiménez. L’Espagne soutient toujours le processus des négociations dans le conflit du Sahara.

 


 

D'autre part  Jiménez a déclaré que l'Espagne, qui a abandonné Sahara occidental en 1975 n'est pas une partie au différend  aujourd'hui sur le Sahara, ajoutant que la question a une dimension internationale et que l’Espagne, aux côtés de ses partenaires au sein du Groupe des Amis du Sahara, qui comprend à la fois les États-Unis, France, Russie, Grande-Bretagne et l'Espagne devront travailler ensemble pour trouver des solutions pacifiques aux conflits dans le cadre de l'Organisation des Nations Unies.

Elle a ajouté que l'Espagne est le principal donateur pour les réfugiés (Tindouf), à l'ouest à la frontière entre l'Algérie et le Maroc où la valeur des contributions a avoisiné les 22 millions d'euros sur cinq ans.

Rappelant que le Sahara est un territoire revendiqué par les séparatistes du Polisario soutenu par l'Algérie, ce même territoire est à présent sous contrôle du Maroc .Ce dernier propose un plan d'une large autonomie sous sa souveraineté refusant la solution proposé par le Polisario qui se base sur un référendum qui rappelant le a montré ses faiblesses et ses limites de réalisation sur le terrain. Le Maroc de son coté est soutenu par la France.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu