Avertir le modérateur

samedi, 24 septembre 2011

Le Maroc préoccupé par les souffrances du peuple palestinien

Maroc, Palestine, ministère étrangère marocain

Le Royaume est préoccupé à l'égard du "vécu douloureux du peuple palestinien ainsi que l'attachement du Roi Mohammed VI, Président du Comité Al Qods, à la préservation de l'identité de la ville d'Al Qods Asharif" a souligné le ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, Taib Fassi Fihri, au cours de cette réunion présidée par M. Jorge Sampaio, Haut Représentant des Nations Unies pour l'Alliance des Civilisations et ancien Président du Portugal et M. Ban Ki Moon, Secrétaire Général des Nations Unies. 

M. Fassi Fihri a rappelé l'engagement du Royaume dans le processus de l'Alliance des Civilisations, en faveur du dialogue, de la tolérance et du rapprochement entre les peuples. Dans cette perspective, le ministre a rappelé les modifications introduites par la réforme de la Constitution au Maroc et en particulier les termes de son Préambule, lesquels réitèrent l'attachement du Maroc aux valeurs d'ouverture, de modération, de tolérance et de dialogue. Le Maroc a encouragé une approche basée sur le partenariat entre les gouvernements, les organisations internationales, la societe civile et le secteur prive, a t-il ajouté. 

Enfin, le ministre a salué l'adoption du Plan d Action de l'Alliance des Civilisations pour la Méditerranée, rendu hommage à l'action de la Fondation Anna Lindh pour ses efforts en faveur du rapprochement des peuples méditerranéens, et s'est félicité de la tenue en décembre prochain à Doha de la 4ème Session du Forum Global de l'Alliance des Civilisations. 

L'Alliance des Civilisations est une initiative politique des nations Unies, née en 2005, qui promeut une meilleure connaissance et compréhension entre les peuples afin de lutter contre le racisme et l'intolérance. Elle soutient des projets d'action en matière d'éducation, de jeunesse, de média et de migration. 

20:22 Publié dans Maroc | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : maroc, palestine, ministère étrangère marocain | |  Facebook |

dimanche, 11 septembre 2011

La lettre de motivation que vous n'avez jamais osé écrire

lettre de motivation, chomage

Madame, Monsieur,

Si je vous écris aujourd’hui, ce n’est pas que je sois particulièrement motivé(e), maisqu’il faut bien payer son loyer et les courses du samedi, et qu’il paraît que pour ce faire, il faut travailler. Après douze mois passés à chercher la place idéale -un emploi dans mon secteur, payé à hauteur de mon bac +5, intéressant et en CDI- je me rends à l'évidence: il faut oublier ce genre de chimère et ratisser plus large. Par ailleurs, si je ne montre pas ma bonne volonté à trouver un boulot, Pôle Emploi risque de me couper les vivres, et vous comprendrez bien que cela participe à ma motivation et à mon enthousiasme.


 

C’est pourquoi j’ai l’honneur de vous proposer ma candidature à un poste dans votre entreprise –n’importe lequel, je ne suis pas très regardant(e) à la tâche, pourvu que je n’aie pas à commencer à 5h, car après un an de chômage, mon corps a pris ses habitudes et vous ne souhaiteriez pas bouleverser mon biorythme. Précisons également que je ne suis pas disponible après 17h30, car mon magnétoscope est en panne, et que vous ne souhaiteriez pas non plus que je rate mon édition quotidienne d’Un diner presque parfait, devenue essentielle à mon équilibre.

Si je souhaite intégrer votre société, c’est d'abord que vos locaux sont situés à moins de quinze minutes à pied de chez moi, que j’ai eu de très bons échos de l'ambiance au sein de vos équipes, de l'efficacité de votre comité d'entreprise et de la qualité des repas dans votre restaurant d'entreprise. En outre, j'ai appris que vous n'hésitez pas à proposer très rapidement des contrats à durée indéterminée, et avec déja 40 CDD de deux mois maximum au compteur, je souhaite ardemment connaître la stabilité - et entendre enfin un grand "oui" de la part de mon banquier lorsque je lui demanderai un prêt immobilier.

Doté(e) d’un excellent relationnel, je suis particulièrement adapté( e) au travail en équipe, comme le démontrent mon aisance et mon efficacité au sein de l’amicale bouliste de mon quartier. Par ailleurs, lors des nombreux repas dominicaux auxquels j’ai pu prendre part, ma famille n’a jamais cessé de souligner mon humour et le fait que, je cite, avec moi « on doit pas s’emmerder tous les jours ». Ces qualités sont à mes yeux des atouts indéniables au bon fonctionnement de toute entreprise.

A force de journées entières passées sur Internet, je possède une maîtrise parfaite de Facebook, Youtube, MSN Messenger, et autres technologies indispensables de nos jours à une société résolument tournée vers l’avenir telle que la vôtre. Après avoir travaillé dans quinze sociétés différentes lors de missions d'interim, de stages et de CDD, je dispose aujourd'hui d'une facilité d'adaptation inégalée et suis plus que rodée à l'intégration dans une nouvelle équipe. Je dirais même que je suis devenue championne du monde pour faire risette à de nouvelles têtes tous les deux mois et mémoriser 50 prénoms différents en une semaine. Sauf que si je continue, mes zygomatiques vont craquer et mon cerveau exploser : c'est la raison principale pour laquelle je cherche à me stabiliser et à m'investir dans un projet à long terme.

Je me tiens à votre disposition pour vous donner de plus amples renseignement sur mon parcours et mes aspirations, notamment salariales, parce qu’il s’agirait pas non plus de me proposer un temps partiel au smic horaire, j'ai déja donné. J'ajoute qu'il serait bien aimable de répondre à ce courrier, même pour me dire que vous ne l'avez pas lu, car je commence à mal supporter d'envoyer des lignes de motivation à des personnes qui les mettent direct à la poubelle au même titre que les offres exceptionnelles pour agrandir leur pénis ou gagner un million de dollars à la loterie Microsoft.

Veuillez agréer, etc.

11:07 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lettre de motivation, chomage | |  Facebook |

jeudi, 01 septembre 2011

Liamine Zéroual

 

Liamine Zéroual, president alegrien,le president avant boutaflika

Liamine Zéroual (ou Zeroual) est né dans une famille Chaouie (originaire de la tribu des N'mamecha de Khenchela) à Batna. Inscrit à l'école du Stand [allées Ben Boulaïd]), il participe très tôt à la guerre d'Algérie; en 1957, âgé de 16 ans, il rejoint les rangs de l’Armée de libération nationale (ALN), branche militaire du Front de libération nationale (FLN), pour combattre l'occupant (armée française. Après l'indépendance de l'Algérie, Liamine Zéroual part suivre une formation militaire au Caire enÉgypte, puis à Moscou en Union soviétique (1965-1966) et enfin à Paris. Diplômé de l’école militaire de Moscou et de l’école de guerre de Paris, il exerce différentes fonctions au sein de l’Armée nationale populaire (ANP).

 

D’abord commandant de l'École d'application des armes de Batna (1975), puis de l'académie militaire inter-armes de Cherchell(1981), il devient commandant d'importantes régions militaires : en 1982 au Sahara (à Tamanrasset) puis à Béchar sur la frontière marocaine en 1984 et enfin à Constantine en 1987. Élevé au rang de général en 1988, il est promu à la tête des forces terrestres en 1989. Il est cependant remercié dès 1990 par le président Chadli Bendjedid, en désaccord, notamment avec le général Khaled Nezzar, à propos d'un plan de réorganisation de l'armée algérienne. Liamine Zéroual est alors muté enRoumanie comme ambassadeur d’Algérie, mais quitte rapidement le poste et retourne s'installer à Batna en se retirant de la vie publique.

 

En juillet 1993, il est rappelé au poste de ministre de la Défense nationale dans le gouvernement du Haut Comité d'État (HCE) créé à la suite de la destitution du président Chadli par l'armée et de l'interruption du processus électoral en janvier 1992, remplaçant ainsi Khaled Nezzar. Partisan d'un dialogue avec tous les partis politiques du pays pour trouver « une solution consensuelle à la crise », il rencontra plusieurs fois les principaux dirigeants du Front islamique du salut (FIS) emprisonnés.

 

Au sein du commandement militaire, entre les « réconciliateurs » favorables au dialogue et les « éradicateurs » partisans de la répression sans faille contre les islamistes, la personne de Liamine Zéroual apparait comme un compromis, et c'est à ce titre qu'il est désigné le 30 janvier 1994 à la tête de l'État par le HCE, remplaçant Ali Kafi, pour assurer la période de transition.

 

Le 15 janvier 1995, il doit faire face à des nouvelles pressions diplomatiques internationales engendrées notamment par le contrat de Rome, dit de San Egidio, signée par les leaders politiques de l'opposition dénonçant la mainmise militaire de l'État. Ainsi, dans le but de restaurer la légitimité perdue des institutions de l'État, il organise une élection présidentielle en 1995, la première à scrutin pluraliste en Algérie. C'est également lui qui , après son accession au pouvoir et suite aux attentats du Maroc où le roi Hassan II pointera offiellement du doigt l'Algérie comme responsable , fermera la frontière algéro-marocaine en1995 . Depuis, la frontière algéro-marocaine est toujours fermée.

 

Remportant le scrutin, il est élu président de la République le 16 novembre 1995 avec 61,3 % des voix. Ayant fait le constat de l'échec du rapprochement avec les représentants modérés du FIS dissout, eux-mêmes dépassés par l'émergence d'importants groupes terroristes, meurtriers, comme le GIA, Liamine Zéroual rompt le dialogue avec les islamistes et mène une politique d'« éradication des groupes terroristes ».

La révision constitutionnelle de novembre 1996 augmente considérablement les pouvoirs du président de la République même si elle limite le nombre de mandat a deux, et tend à fermer le champ politique à l'opposition. Des proches du président, et sous sa direction, fondent le 21 février 1997 le Rassemblement national démocratique (RND), à la veille des élections législatives algériennes du 5 juin 1997. Le parti RND y remporte une large majorité, et appuie le pouvoir de Liamine Zéroual. Mais des tensions de plus en plus présentes au sommet de l'État amènent Liamine Zéroual à se retirer. Il annonce ainsi, le 11 septembre 1998, dans son discours à la nation la tenue d’élection présidentielle anticipée pour février 1999 (normalement prévue pour 2000), auxquelles il déclare ne pas se présenter. Il quitte la présidence de la République le 27 avril 1999. Son successeur est un ancien ministre et proche de Houari Boumédiène, du FLNAbdelaziz Bouteflika.

Classement 2011: Les Pays africains les plus développés

classement pays riche afrique,les pays dévloppé d'afrique,maroc classement,algerie classement,tunisie classement,le classement des pays du maghreb

Avec les nouveaux evenements dans la région du monde arabe, une partie du continent africain a eté touché .

L'afrique du sud ouvre ce classement , avec une économie trés dévloppé un systéme considéré comme parmi le plus démocratique du continent, un PIB qui voisine 300 milliards de dollars , la place de ce pays est indiscutable.

En deuxieme position on trouve l’ïle Maurice, petit pays de 1,2 millions d’habitants Avec une administration considérée comme la moins corrompue d’Afrique et un sous-sol riche en diamants, cuivre, nickel.

Le Maroc arrive en troisiéme  position avec les dérnieres réformes politiques ,la communauté internationale a salué le progré du pays, le partenariat entamé avec l'union europenne et la place privéligié qu'occupe le Maroc lui permet de profiter de plusieurs aspects éconmique.

Notons aussi que l'économie du Maroc est considéré comme la plus diversifié de l'afrique du Nord.

 

Juste aprés on trouve l'algérie en 4 position, considéré comme parmi les pays important dans le domaine pétrolier, ce pays africains ou la liberté de presse est considérée comme parmi les plus dévoloppé du continent, sans oublier un PIB qui voisine les 170 Milliards de dollars cependant l'économie alégrienne trouvée comme trés dépendante des recettes pétroliére.

En ciquiéme position la Tunisie qui regrésse beaucoup suite à la révolution au début de l'année 2011.le tourisme principale secteur du travail des tunisiens a chuté laissant beaucoup de famille dans le chomage. le systéme politique quand à lui ne s'est pas encore dépassé la période de l'aprés Ben ali.tout de meme la tunisie reste au dessus de la moyenne africaine dans plusieurs domaines notament l'economie et la finance.

 

 

 

 

 

La révolution tunisienne et le chômage des jeunes

chomage en tunisie,la revolution tunisienne et le chomage des jeunes, apres la chute de ben ali, le chomage des tunisiens en 2011,l'economie tunisienne apres la révolution, l'economie du maghreb avec la révolution tunisiennePremière économie du continent africain en 2010 devant l’Afrique du Sud, la Tunisie semble s’enfoncer dans la voie de la régression, voire de la pauvreté. Sept mois après la chute de Ben Ali, le chômage culmine à 19 %, touchant 700.000 personnes.

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu