Avertir le modérateur

lundi, 27 décembre 2010

Un TGV en Algerie ?

 

 

4308346_fe96b7eaaf.jpg

Alger veut doubler ses voisins maghrébins et s’apprête à être le premier pays de la région, et la première nation du monde arabe, à posséder une ligne ferroviaire à grande vitesse.

 

Si le Maroc veut s’offrir son premier TGV devant relier Tanger au Sud marocain à l’horizon 2030, les 1.500 kilomètres de voies coûteront la bagatelle de 2,87 milliards de dollars. L’Algérie a entamé officiellement, par le truchement de l’Agence nationale d’études et de suivi de la réalisation des investissements ferroviaires, l’Anesrif, les démarches pour le recrutement de sociétés spécialisées pour l’étude d’un TGV entre la frontière algéro-tunisienne et la frontière algéro-marocaine, sur 1.200 km, avec une vitesse d’exploitation de 350 km/h. Selon les premières données, le futur TGV devrait être construit parallèlement à l’autoroute Est-Ouest et traversera 24 wilayas et devra consommer quelque quinze années pour sa réalisation.

 

 

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu